Les projets et actions

PROJETS DE TERRITOIRE ET CRÉATIONS PARTAGÉES

Élaborés avec la complicité des artistes de la Bande et de la Ruche, ces projets
sont pensés en co-construction avec des partenaires diversifiés, autant issus du champ social, de l’enseignement que du monde associatif. Inscrites sur plusieurs saisons, ces actions prennent en compte la participation des habitants et se fabriquent bien au-delà des murs du théâtre.

Contacts relations publiques

Bertrand Davenel
Responsable des relations avec les publics
bdavenel@merlan.org


sur le territoire

Nos forêts intérieures

Depuis l'automne 2015, la metteure en scène Céline Schnepf, en compagnie d’artistes complices et de l’équipe du Merlan, travaillent ensemble à la mise en œuvre du projet Nos Forêts Intérieures. Construit autour de l’imaginaire de la forêt, ce projet s’adresse aux plus petits des spectateurs mais également aux adultes qui les accompagnent : parents, grands-parents, mais aussi personnels des crèches, professionnels de la petite enfance, enseignants, associations…
 

Le désir de regarder loin

Né de sa rencontre avec les « quartiers nord » de Marseille, le projet de la plasticienne Ilaria Turba, artiste de la Bande, vise à illustrer les liens entre les deux lieux de la scène nationale de Marseille : Le Merlan et la Gare Franche. À travers ses actions artistiques avec les habitants, elle souhaite offrir des opportunités de rencontres et de réflexions à travers une démarche poétique. Durant trois années, une archive collective verra le jour : une collection de désirs contemporains nés des traces du passé.

Le groupe Miroir

Alexis Moati, auteur et metteur en scène, artiste de la Bande, souhaite associer étroitement un groupe de jeunes gens (de 15 à 20 ans) à la vie et au projet du Merlan. Ils seront fortement liés à la compagnie, feront du théâtre, mais seront également associés à la vie du théâtre pour en appréhender les différents métiers et les modalités de travail. Un lien poreux et indissoluble va exister entre le théâtre et le Groupe Miroir pendant trois années, l’un nourrissant l’autre, et réciproquement.

Les projets terminés