Le 15 mars 2018 à 20h30

Musique

dB [décibel]

Nevché Artiste de la Bande

Les dits sont de là

© Vittorio Bettini
© Vittorio Bettini

Présentation

Autant hanté par les fantômes de Césaria Evora, d'Alan Peters ou de Léonard Cohen, que par les mythes méditerranéens de L'Iliade et de L'Odyssée, l’univers de Fred Nevché est unique. Sa nouvelle création Décibel se compose d'un long poème et d’un ensemble de chansons, où se déploie, au gré de ses révolutions intérieures, un amour implacable de la vie. À partir de chœurs, de percussions tribales et électroniques, d'arrangements rock minimaux et futuristes, cet album est une traversée de notre époque à la lueur des écrans tactiles. Un concert intense, fort à vivre et à partager.

Le décibel, souvent abrégé dB, est couramment utilisé pour mesurer du bruit, du son.

«  Il y a un souci de son à régler dans ce pays.

Un volume à ajuster. Il va falloir baisser les décibels pour s’entendre

Ou les hausser pour faire surgir les voix.

Au choix. » 

Fred Nevché

Biographie :

Avec « Monde Nouveau Monde Ancien », son premier album sorti en 2009, puis « Le soleil brille pour tout le monde ? », une mise en musique de textes inédits et militants de Prévert en 2011, Fréderic Nevchehirlian a tracé une route sinueuse et singulière entre rock, slam et chanson. Un nom compliqué, un genre indéfinissable, une démarche de développement artisanale et militante, ce capétien de français n’avait pas tous les atouts pour vivre de sa musique dans le contexte que nous connaissons depuis une décennie... Et pourtant après 5 ans et 3 albums, c’est plus de 20 000 exemplaires vendus, 300 dates aux 4 coins de la France, et un accompagnement de structures nationales (Festivals Francofolies, Marsatac, Paul B, la Sacem pour ne citer qu’elles) qui confirment un phénomène récurrent : on aime aussi dans l’hexagone une expression exigeante autour du mot. Artiste ancré dans sa réalité, Fréderic a, au fil des ans, multiplié les rencontres et les collaborations (Serge Teyssot-Gay, Mike Ladd, Saul Williams, L, Marcel Kanche, Rodolphe Burger), initié à Marseille le Festival Gravitations autour du mot mis en musique (ont été invités entre autres Sandra N’Kaké, Michel Cloup, Ottilie [B]., Dimoné, Wladimir Anselme, Sammy Decoster, Dgiz, Peter Van Poehl, des poètes sonores, etc.) et fondé une coopérative culturelle, Internexterne, qui assure la production de disques, de spectacles, et l’accompagnement d’artistes émergents. Comme un autre chemin, une autre façon de vivre la musique, de vivre de la musique.

Voir, écouter et lire

La Provence

Sur scène, avec ou sans sa guitare, Fred Nevché a une façon particulière de tendre un miroir. Et d'assumer le fait d'avoir, comme tout le monde, espéré un jour être quelqu'un d'autre.

Philippe Faner 

Séances et tarifs

Génerique

Voix, claviers, guitare électrique et MAO : Frédéric Nevchehirlian •  Claviers, MAO et choeurs : Martin Mey • Rythmiques, métallophone, cithare et chœurs : Gildas Etevenard  (distribution en cours) • Régie et sonorisation : Enguerrand Duchaussoy • Création Lumière : Luis Ferreira  •  avec la participation exceptionnelle des élèves des classes CHAM du Collège Longchamp de Frédéric Isoletta et des musiciens de l'Académie de Mandolines de la Ville de Marseille dirigée par Vincent Beer-Demander

production : Le Merlan scène nationale de Marseille / Compagnie Les Dits Sont de Là / Coopérative Internexterne