Le 23 février 2018 à 19h

Danse

... De là-bas

Romain Bertet Artiste de la Ruche

Cie L’Œil ivre

© Pascale Beroujon
© Pascale Beroujon
© Pascale Beroujon

Présentation

C’est avec un musicien, un plasticien et un éclairagiste que Romain Bertet, tel un archéologue, nous plonge dans cette pièce chorégraphique très visuelle. De là-haut, on devine peu à peu une ombre qui se fond dans l’argile. La lumière nous trouble, le son nous envoûte… c’est doux, c’est tiède, tranquille. La créature se meut, glisse, rampe, roule, creuse. Elle cherche des passages comme des traces d’existences ici vécues. Les formes se mélangent, se dédoublent, nous illusionnent. De là-bas est la création d’un lieu, un lieu qui se découvre à tâtons, un lieu où l’on tente de construire une histoire avec des traces, et où l’on fouille des images qui ne racontent pas tout… 

Cette saison, Romain Bertet intègre la Ruche du Merlan !

Romain Bertet commence la danse à 24 ans, après des études de sociologie, d’histoire et de physique. Il se forme alors à la compagnie Coline à Istres puis au CCN de Rillieux-la-Pape. Il travaille ensuite avec différents chorégraphes et metteurs en scène (Pascal Montrouge, Edmond Russo et Shlomi Tuizer…] avant d’intégrer pendant 4 ans la Compagnie Maguy Marin avec laquelle il tournera dans le monde entier les spectacles May B et Salves. Il continue ensuite sa carrière d’interprète en collaborant avec Alban Richard,  Ambra Senatore et, plus récemment, Georges Appaix.

En parallèle, il commence à chorégraphier quelques petites formes.  En 2014, il crée la compagnie L’Œil ivre à Toulon et présente sa première pièce ...de là-bas en avril 2016.

note d’intention :

Cette pièce se veut avant tout la création d’un lieu,

une scénographie faite de terre,

un espace sans histoire, sans âge.

Dans ce lieu, un seul est là.

Il gît, il creuse, il traverse, il chute, il écoute, il guette,

il cherche des passages comme autant de mémoires.

Dans ce lieu, l’autre n’existe pas.

L’autre, c’est l’argile.

L’autre, c’est le lieu-même.

Pourtant ce lieu n’apparaîtra jamais totalement, définitivement.

Ni à lui, le danseur, qui est là en son coeur.

Ni à eux, les spectateurs.

Car cet espace n’est jamais le même.

La lumière et le son, à tour de rôle ou dans un même élan, viennent en scruter les details.

S’en revèlent alors des paysages changeants, contrastés, immenses ou minuscules,

mémoriels ou inconnus, unis ou contradictoires.

Né de la terre et dans la terre, ... de là-bas est une pièce archéologique.

C’est un lieu qui se découvre à tâtons,

par le trou d’une serrure,

au travers d’un cadre sans cesse en déplacement,

un lieu où le spectateur est forcé de guetter ce qui est déjà en train de disparaître,

un lieu où l’on croit voir ce que l’on ne fait qu’entendre,

un lieu où l’on tente de construire une histoire avec des traces,

et où l’on fouille des images qui ne racontent pas tout.

 

Biographie :

Romain Bertet a étudié la sociologie, l’anthropologie, l’histoire et la physique.

Il commence la danse à 24 ans en intégrant la compagnie Coline à Istres de 2005 à 2006, puis le cursus De l’interprète à l’auteur au CCN de Rillieux-la-Pape / Cie Maguy Marin (2007-2008).

Il travaille avec différents chorégraphes et metteurs en scène avant d’intégrer pendant 4 ans la compagnie Maguy Marin. Il continue ensuite sa carrière d’interprète en collaborant avec Alban Richard (Et mon coeur a vu à foison, Nombrer les étoiles), Ambra Senatore (Aringa rossa), Georges Appaix (What do you think).

En parallèle, il crée plusieurs petites formes : Loue appartement et quelques mètres carrés (pièce pour l’espace public, 2006), Feldspath (2011), Le fond du lac (co-écrite avec l’auteur Samuel Gallet, en 2013).

Il initie la compagnie L’Œil ivre à Toulon, fin 2014 et crée une première pièce De là-bas, en avril 2016 à La Valette.
Il propose aussi plusieurs performances dans des musées : Acte 3: avant de commencer (Festival Constellations, Musée d’Art de Toulon, 2015), Les Animals #1, #2 et #3 et De la suite dans les idées (Nuit des Musées, Hôtel des Arts de Toulon, 2016)

Il a été à l’initiative en 2008 du lieu de création pour jeunes artistes La Ruche à Lyon.

Depuis 2016, il travaille à l’aménagement d’un espace artistique Le Volatil, fabrique pour danseurs, performeurs, comédiens et plasticiens à Toulon qui ouvre en septembre 2017. 

Romain Bertet fait partie du La Ruche, dispositif mis en place par Le Merlan pour aider de jeunes artistes dans leur communication et leur production.

Voir, écouter et lire

teaser ...de là-bas

Télérama

Entre alchimie et artisanat, magie et construction, ... De là-bas invente un nouveau dialogue entre corps et décor.

Séances et tarifs

Génerique

Conception, interprétation, scénographie : Romain Bertet • Composition musicale et régie son : Marc Baron • Manipulation de l’argile, scénographie : Barbu Bejan • Création lumière : Gilbert Guillaumond • Création lumière et régie : Charles Périchaud • Assistante : Vivianne Balsiger

production : L’Œil ivre • co-production : CCN d’Orléans/Josef Nadj – Châteauvallon, scène nationale • soutiens : DRAC, région PACA et département du Var • résidence de création : La Pratique/Cécile Loyer, Ram-Dam, CCN d’Orléans, Châteauvallon, l’Espace Pierre-Bel - La Valette-du-Var, KLAP