Le 28 mars 2018 à 19h

Théâtre

La convivialité

Arnaud Hoedt & Jérôme Piron

Cie Chantal & Bernadette

© Véronique Vercheval
© Véronique Vercheval
© Kévin Matagne
© Véronique Vercheval
© Véronique Vercheval

Présentation

Un fragment de soirée entre amis pour flinguer un dogme qui s’ignore. Un dogme intime et lié à l’enfance. Un dogme public, qui détermine un rapport collectif à la culture et à la tradition.
Outil technique qu’on déguise en objet de prestige, on va jusqu’à appeler ses absurdités : des subtilités ! Dans La Convivialité, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt, anciens professeurs de français, portent un regard critique, rafraîchissant et décomplexant sur l’orthographe. Véritable passion pour les uns ou chemin de croix pour les autres, elle est finalement sacrée pour tous. Et pourtant, il ne s’agit peut-être que d’un énorme malentendu… Tout le monde a un avis sur la question.

Biographie :

Jérôme Piron et Arnaud Hoedt ont vécu plus de 20 ans sans se connaitre, mais c’était moins bien. Ils ont à peu près le même parcours. Issu de la classe moyenne supérieure blanche et ayant fréquenté des établissements scolaires respectables, leur niveau d’orthographe -atteint dans la douleur - leur permet d’entreprendre un cursus universitaire consacré aux langues et littératures romanes à l’UCL et à l’ULB. À l’issue de cette formation, l’un obtient un DES en philosophie tandis que l’autre débute sa carrière en enseignant le français comme si c’était une langue étrangère.

Le 26 aout 2003 aux alentours de 14h00, leur rencontre a lieu dans le couloir qui jouxte le bureau de la direction de l’Institut Technique et Professionnel Don Bosco de Woluwé - Saint Pierre. L’un brigue le poste de professeur de Français et l’autre, celui de prof de religion catholique, ce qui leur permet de sympathiser. Ils enseignent dans cet institut depuis 10 ans et collaborent sur de nombreux projets communs.  En 2012, ils emmènent une classe de techniciens en maintenance dans les anciens bassins industriels de la Rhur en compagnie de l’historien de l’art Laurent Courtens ainsi que du photographe Olivier Cornil. Ils mettent sur pied une expo photos de leurs élèves intitulée Die WeltistSchön à l’Institut Supérieur pour l’étude du langage plastique de Bruxelles. En 2013, ils réitèrent en emmenant leurs élèves une semaine au festival de Danse contemporaine DANSFABRIK à Brest. De son côté, Arnaud participe au groupe de travail destiné à élaborer les nouveaux programmes de français du qualifiant pour le secrétariat général de l’enseignement catholique.

Voir, écouter et lire

Teaser La convivialité

18 octobre 2017

Scèneweb.fr

Une entreprise de désacralisation du dogme orthographique à la fois brillante et provocante.

25 septembre 2017

Le soir

Un spectacle qui se conjugue au plus-que-parfait !

Le Soir

Pourquoi, sur une faute d’orthographe, juger la personne plutôt que la faute elle-même ? Le spectacle pousse la porte d’un débat passionné.

Alternatives théâtrales

Au terme de cette cérémonie " dyonisiaque " conviviale, menée de main de maitre par les " acteurs " (ces corps répondants au chœur : le public), le soulagement lié à cette délivrance est palpable dans la salle. La Convivialité remet en place certaines idées reçues et nous invite à " résister ".

Laurence Van Goethem

La Libre (Belgique)

Chaque soir, après ce spectacle aussi drôle qu’instructif, le public peut débattre s’il le souhaite, de ce sujet si « explosif »

Séances et tarifs

Autour du spectacle

27 mars 2018

Théâtre

Rencontre à l’issue de la représentation

29 au 31 mars 2018

Théâtre

Réseau Traverses

Théâtre La Passerelle - Gap (05)

Génerique

Conception, écriture et interprétation : Arnaud Hoedt, Jérôme Piron • Co-mise en scène : Arnaud Pirault, Clément Thirion, Dominique Bréda • Création vidéo : Kévin Matagne • Régie générale : Gaspard Samyn • Conseiller technique : Nicolas Callandt • Conseiller artistique : Antoine Defoort • Assistante à la mise en scène : Anaïs Maoray • Développement du projet et diffusion : Habemus Papam (Cora-Line Lefèvre et Julien Sigard]

création : Chantal & Bernadette • coproduction : Théâtre National/Bruxelles et ANCRE/Charleroi • soutiens : Théâtre La Cité/Marseille, La Bellone/Bruxelles et la compagnie La Zouze, Marseille • avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service du théâtre) • avec le soutien de L'ONDA.