Le 30 janvier 2018 à 20h30

Cinéma

Le réveil des reines

Paule Sardou

Topik Prod & La CriAtura

© Caroline Victor
© Caroline Victor

Présentation

Avec ce documentaire, la réalisatrice Paule Sardou immortalise la construction du spectacle Nous sommes toutes des reines, de Carole Errante. Durant une année de pratique théâtrale, dix-neuf femmes issues d’horizons sociaux, culturels, confessionnels, familiaux et professionnels différents, se sont réunies et ont monté ce spectacle avec l’équipe artistique de La CriAtura, dans les quartiers Nord de Marseille. La parole leur est donnée et les mots de chacune deviennent un discours collectif. Paule Sardou filme ces femmes avec les tenues de reine qu’elles ont choisies : robes longues ou jupes courtes assumées. Ici, elles apprennent à se surpasser et n’ont plus peur de rien. Un coup de projecteur sur cette épopée féminine au cœur de la cité phocéenne.

Nous sommes toutes des Reines est un projet d’action culturelle mené dans les quartiers nord de Marseille avec des femmes de toutes générations et de toutes cultures qui interroge les figures du féminin sur la thématique du music-hall. Il s’agit en fait d’un laboratoire d’échange qui s’inscrit dans une démarche globale de la compagnie visant à associer des publics à des processus de création. Ce projet est en effet associé à un spectacle professionnel, « Le Cas Blanche- Neige » d’Howard Barker mis en scène par Carole Errante et créé en avril 2016 au Théâtre Joliette Minoterie à Marseille, spectacle dont le parti pris est le traitement music-hall et la question centrale : la transmission des codes du féminin. A partir d’ateliers de théâtre et d’écriture, 20 femmes des 14ème et 15ème arrondissements de Marseille ont cheminé pendant deux ans avec l’équipe professionnelle du spectacle se lançant elles aussi dans l'aventure théâtrale en créant Nous sommes toutes des Reines avec Carole Errante, metteure en scène de la compagnie. Le pari est osé : mêler théâtre et music-hall avec tout ce que cela implique comme travail et réflexion sur le corps, la féminité (ses représentations, ses transformations) le rapport aux hommes, à la société, à la sexualité...Malgré les doutes, les difficultés, la peur du regard des autres, les femmes relèvent le défi et trouvent en elles- mêmes et dans le groupe le courage et l'énergie de créer un spectacle qui a vu le jour sur la scène nationale du Merlan à Marseille en juin 2015. Le réveil des Reines est un documentaire qui témoigne de cette aventure, réalisé par la réalisatrice Paule Sardou (co-production Topik Production/ La Criatura).

 

Biographie :

Après un DEUG en « communication et sciences du langages » à l’université d’Aix-en Provence, Paule part à Paris au début des années 90 pour obtenir une maîtrise d’études cinématographiques. La jeune étudiante qui voulait être ethnologue ou sociologue, se tourne vers le cinéma, ce qui lui permet de croiser les disciplines.

« Les histoires me viennent d’abord en images » explique-t-elle. Influencée pendant ces études par des réalisateurs tel que Cassavetes et Antonioni, elle commence à écrire et à s’impliquer sur des tournages de court-métrage comme assistante de réalisation pendant la fin de ses études.

Comme auteure, elle mélange les genres et cherche la frontière entre fiction et documentaire : « Toute ces formes permettent de reconstruire le monde et d’attirer l’attention sur un sujet ».

Après des années à vivre de petits boulots en parallèle, elle décide de tout plaquer pour le cinéma en 1996.

Intermittente du spectacle depuis 1998, elle enchaîne les tournages en tant qu’assistante réalisatrice, les projets personnels et les films de commande, entre Paris et Marseille. Elle s’implique sur le Festival International du Film d’Aubagne et le Festival Tous Courts d’Aix-En-Provence.

Son premier film « La dame de la plage », écrit pour un projet universitaire en 1992, voit le jour en 2002 grâce à un financement accordé par le G.R.E.C. Il est ensuite acheté par France 3 pour une diffusion nationale.

Le G.R.E.C la relance en 2012 pour un film en partenariat avec Marseille Provence 2013, et Shellac Sud dans le cadre de la collection « Territoires ».

A côté de plusieurs documentaires, elle aime relever les défis. Elle participe à des évènements de tournés-montés et réalise un film multi-écrans pour une exposition à la Villette.

Pour elle, faire des films ce n’est pas seulement exercer le métier de réalisateur, c’est questionner la société et le monde dans lesquels on vit : témoigner, exprimer des émotions et des idées, les partager et participer à changer les choses, ne serait-ce qu’un petit peu.

Voir, écouter et lire

Journal Zibeline

Le Réveil des reines, un film qui a su rendre l’énergie et la force de ces femmes et qui donne envie de les rejoindre.

Libération

Sous les paillettes, les plumes et les épais maquillages, entre un numéro de magicienne, trois pas de danse et un clone de Cloclo, elles font de leur music-hall un plaidoyer féministe émouvant.

Séances et tarifs

Autour du spectacle

30 janvier 2017

Cinéma

Rencontre avec Paule Sardou et l’équipe du spectacle à l’issue de la projection

au Merlan ( Cinéma )

Génerique

Documentaire retraçant l’histoire du spectacle Nous Sommes toutes des reines de La CriAtura, mis en scène par Carole Errante

Documentaire réalisé par Paule Sardou • coproduction : Topik Prod et LA CriAtura • avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre, la Préfecture des Bouches du Rhône ( ACSE/DDCS), le Gip Politique de la Ville de Marseille, la Ville de Marseille, la Région PACA, le Conseil Départemental 13, le Merlan scène nationale de Marseille, la mairie des 15e et 16e arrondissements de Marseille, l’Espace Culturel Busserine, le centre social les Flamants-Iris et l’association des Femmes du Sud • partenariats : Centre social Flamants – Iris, Association femmes du Sud, Mairie 15° et 16° arrondissements de Marseille, Centre Culturel Mirabeau