du 20 au 21 février 2018

Cirque

famille

Santa Madera

Juan Ignacio Tula & Stefan Kinsman

Cie Les mains les pieds et la tête aussi

© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage
© Raynaud de Lage

Présentation

L’un a grandi au Costa Rica et s’initie au jonglage, l’autre est argentin et danseur. Tout les différencie mais une roue les réunit. Elle devient rapidement un troisième acteur, unissant les deux hommes comme deux frères. Tour à tour, ils se cherchent, se déchirent, se retrouvent…

Sous le regard bienveillant de Mathurin Bolze et de Séverine Chavrier, cette valse à trois corps enchaîne les prises de risques audacieuses, vibre de créativité et d’énergie, nous hypnotise par les virevoltes comme par les sons, où se mêlent la diversité de leur culture.

Stefan Kinsman, Artiste de cirque

Né en Suisse, Stefan Kinsman grandit au Costa Rica et s’initie au jonglage et à la musique dès l’âge de 13 ans. En 2010, il rejoint l’école de cirque Flic à Turin en Italie où il se spécialise dans une discipline : la roue Cyr.
En 2013, il intègre le Centre National des Arts du Cirque de Chalons en Champagne au sein de laquelle, en 2015, il participe à la création Over the cloud, spectacle de fin d’étude de la 26ème promotion mis en scène par Jérôme Thomas assisté de Martin Palisse. Cette première collaboration est à l’origine de sa participation en tant que jongleur à leur création suivante : HIP 127 en 2016. Au sein de l’école, débute également sa recherche commune avec Juan Ignacio Tula autour de leur pratique différenciée de la roue Cyr. Dès lors, en compagnonnage avec la Compagnie Mpta, sous les regards de Mathurin Bolze et Séverine Chavrier, ils créent Somnium en 2015 et Santa Madera en 2017.

 

Juan Ignacio Tula, Artiste de cirque

Né à Buenos Aires, Juan Ignacio Tula débute avec un groupe de musique alternative argentin De Raiz, avec lequel il traverse la scène underground pendant quatre ans. A l’âge de 17 ans, il appréhende le mouvement (lindy hop, tango, danse contemporaine) et commence parallèlement à pratiquer les arts du cirque.  En 2010, il rejoint l’école de Cirque Vertigo à Turin en Italie, où il commence à pratiquer la roue Cyr sous le regard du professeur Arian Miluka. Son souhait d’approfondir cette discipline le conduit au Centre National des Arts du Cirque de Chalons en Champagne. Il y rencontre des artistes qui marqueront son parcours. Plus particulièrement, Stefan Kinsman avec qui il développe une recherche autour de la roue Cyr, mêlant manipulation, mouvement et antipodisme.

Voir, écouter et lire

Sceneweb.fr

Ce duo chorégraphique et fraternel enchaîne les prises de risques audacieuses

Zibeline

Bouleversant de poésie et de beauté

Le Dauphiné libéré

Un mouvement fait de gestes plus géniaux les uns que les autres, traduisant une inventivité de tous les instants pour offrir un spectacle bourré d’émotions et de plaisirs.

Gérald Lucas

Séances et tarifs

Génerique

De et avec : Juan Ignacio Tula & Stefan Kinsman • Regards extérieurs : Mathurin Bolze & Séverine Chavrier • Son : Gildas Céleste • Lumières : Jeremie Cusenier • Costumes : Fabrice Ilia Leroy

création 2017 en compagnonnage avec la Cie MPTA • production : Cie les mains les pieds et la tête aussi – Lyon • coproduction : Le Sirque - Pôle National Cirque de Nexon Nouvelle Aquitaine / Houdremont - scène conventionnée, La Courneuve / MA scène Nationale – Pays de Montbéliard / Archaos - Pôle National des Arts du Cirque Méditerranée en partenariat avec le Théâtre du Bois de l’Aune - Aix en Provence / Théâtre La Passerelle - Scène nationale de Gap et des Alpes du sud • soutien : département de la Seine Saint Denis. Avec le soutien de L'ONDA.

La compagnie est conventionnée par la DRAC et la REGION Auvergne Rhône Alpes
Ses activités sont également soutenues par La Ville de Lyon et par le Ministère de la Culture et de la Communication – DGCA au titre de l’aide à la création