Le 21 mars 2019 à 20h30

Théâtre

Ça occupe l'âme

Marion Pellissier

Cie La Raffinerie

© Tiodhilde Fernagu
© Tiodhilde Fernagu
© Tiodhilde Fernagu

Présentation

Reprenant les codes du thriller, l’auteure et metteure en scène Marion Pellissier, collaboratrice de Cyril Teste, plonge un couple dans une situation d’isolement extrême. Enfermés, observés et contrôlés par la vidéo qui se fait le témoin faillible de leurs histoires, deux êtres tentent de préserver intacts leur identité et leur amour.

Face au temps qui passe, au vide auquel ils sont soumis, leur mémoire se dissout. Alors, pour vaincre l’oubli dans la froideur de cette cellule et ne pas sombrer dans l’inanité, ils se racontent leurs souvenirs, quotidiennement, inlassablement. Mais ces réminiscences se transforment et s’altèrent au point de les faire douter de leur propre réalité...

L’utilisation virtuose de la vidéo vient creuser le fossé du réel dans un langage poétique, bouleversant ces bribes du passé que l’on croyait pourtant si vrai... Entre l’attente et l’angoisse, les acteurs se dévoilent alors dans un corps-à-corps sensible et sincère pour nous offrir ce huis clos captivant !

NOTE D'INTENTION :

Nous avons grandi et finalement nous aimons toujours les conteurs d’histoires, les anecdotes presque crédibles, les légendes, les aventures, les fables qu’on chuchote le soir pour s’endormir et les rêves fous qui s’étendent comme des vies parallèles. Ça occupe l’âme est une pièce de théâtre où deux personnages se racontent. Des êtres, terrifiés de perdre la mémoire, qui parcourent leurs souvenirs à voix haute comme autant d’histoires qu’on raconte, pour ne pas les oublier. Pour qu’elles existent encore. Il faudrait créer un espace plus proche d’un purgatoire que d’une cellule de prison. Un endroit qui serait comme un lieu de transition entre la vie et la mort, où l’errance des personnages est un passage lent entre le réel et le rêve, anéantissant peu à peu les souvenirs terrestres, écrasant doucement la mémoire pour que plus rien ne subsiste de l’individu. Se raconter serait alors un acte de survie. Je voudrais voir de quelle façon on oeuvre à se rappeler et avec quelle précision on raconte. Notre aisance à modifier notre propre histoire m’amène à sonder les sources du récit, à créer au plateau une expérience autour de la mémoire et de la nécessité de la narration.


BIOGRAPHIE :

En 2005, Marion Pelissier reçoit le prix d’écriture de la jeune nouvelle de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques. Après plusieurs années de pratique de théâtre d’improvisation, elle se forme comme comédienne au Conservatoire de Lyon en 2007 dirigé par Philippe Sire, puis, en octobre 2009, à l’ENSAD de Montpellier, dirigée par Ariel Garcia Valdès. Elle travaille aux cotés de Cyril Teste, au sein du Collectif MxM comme assistante à la mise en scène et dramaturge, notamment pour les performances filmiques NOBODY et FESTEN. Passionnée de rencontres et de transmission, elle intervient également régulièrement pour des stages auprès d’élèves acteurs ou encore d’autres types de public (lycées, professeurs, médecins…)

Marion Pellissier est avant tout auteure et metteure en scène. Elle participe à plusieurs résidences d’écriture à La Chartreuse de Villeneuve lès Avignon, dont une résidence d’écriture avec la compagnie Moebius qui aboutira, en 2017, à l’écriture du spectacle R (remplacer) mis en scène par Sophie Lequenne.

Son texte PLEINE est sélectionné au festival Texte En Cours en 2013. Ses textes Ça occupe l’âme, et Les petites filles sont lus lors de l’édition 2014 et 2016 de ce même festival.

Elle met en scène ses propres textes avec sa compagnie La raffinerie, créée à Montpellier en 2013 avec Julien Testard (RECORD en 2013, PLEINE en 2015, Ça occupe l’âme en 2017) et prévoit de mettre en scène son dernier texte Les petites filles mais aussi d’écrire et de mettre en scène un opéra.

Voir, écouter et lire

Teaser Ca occupe l'âme

3 avril 2018

Inferno

Les acteurs se dévoilent dans un corps à corps sensible et sincère. [...] Un théâtre déroutant et radical sur la condition humaine.

24 avril 2017

La Terrasse

Marion Pellissier crée un thriller fantastique et métaphysique autour du thème de la mémoire.

Magazine Grisette

Belle et originale création de Marion Pellissier

24 décembre 2017

Théâtre Actu

La mise en scène, qui place le public dans l’œil intrusif du voyeur, s’appuie sur un travail sonore saisissant pour laisser entendre les pensées qui les habitent par instants. [...] Une pièce prometteuse

Midi Libre

La compagnie La Raffinerie crée autant une histoire qu'une expérience avec cette pièce

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Jeudi 21 mars 2019

Théâtre

Rencontre à l'issue de la représentation

Génerique

Texte et mise en scène : Marion Pellissier • Assistant mise en scène : Sylvère Santin • Interprétation : Julie Mejean, Florian Bardet • Musique : Jean-Baptiste Cognet • Jeu vidéo : Charles-Antoine Sanchez, Mano Carenco, Zélie Biro • Son : Thibault Lamy
 • Vidéo : Nicolas Doremus, Nicolas Comte • Lumière : Jason Razoux
 • Construction : Emmanuelle Debeusscher • Administration : Caroline Chavrier
 • Diffusion : Olivier Talpeart


 production : La Raffinerie • Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d’aide à la diffusion signée par l’Onda, Arcadi Île-de-France, l’OARA Nouvelle Aquitaine, l’ODIA Normandie, Réseau en scène – Languedoc-Roussillon et Spectacle Vivant en Bretagne • Avec le soutien : de la DRAC Occitanie, la SPEDIDAM, L’ENSAD de Montpellier, le Collectif MxM/Cyril Teste, la Gare Franche, Montévidéo Créations Contemporaines - Atelier de Fabrique Artistique, le Périscope de Nîmes, le Théâtre Gérard Philippe de St Denis, le Théâtre de St Quentin en Yvelines, la Ville de Montpellier et de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée.
Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d'aide à la diffusion signée par Arcadi Ile-de-France, l'OARA, l'ODIA Normandie, Réseau en scène Languedoc-Roussillon, Spectacle vivant en Bretagne et l'Onda

En lien