du 10 au 11 janvier 2019

Théâtre

L'effet de Serge

Philippe Quesne

Vivarium Studio

© Martin Argyrolo
© Martin Argyrolo
©  Pierre Grosbois

Présentation

Seul dans son appartement de banlieue, au milieu de paquets de chips entamés et de petits objets éparpillés, Serge se joue de la monotonie de ses journées en imaginant de courts spectacles qu’il présente chaque dimanche à ses amis. Ses inventions, aussi fulgurantes que décalées, font naître le merveilleux à partir du presque rien : dessins lumineux, feux de Bengale, phares qui clignotent … Serge orchestre, sous nos yeux, une féerie de l’ordinaire, célébrant l’inventivité́ et la joie du partage d’une passion. C’est ainsi que pour ce doux rêveur flegmatique, le vide nourrit une flamboyante matière à réinventer le quotidien.

Après La nuit des taupes, accueilli au Merlan en 2016, Philippe Quesne revient avec l’une de ses pièces les plus emblématiques qui a tourné à l’international. Comme à son habitude, il observe le monde à la manière d’un naturaliste et signe ici un petit bijou d’humour absurde et de poésie, véritable antidote à la morosité !

BIOGRAPHIE : 

Né en 1970, Philippe Quesne a suivi une formation d’arts plastiques. Il a réalisé pendant dix ans des scénographies pour le théâtre, l’opéra et des expositions. En 2003, il crée la compagnie Vivarium Studio et signe son premier spectacle, La Démangeaison des ailes, sur l’envol et les chutes. Philippe Quesne traque le merveilleux, le minuscule, pousse à l’extrême les expériences du quotidien et les relations entre l’homme et la nature. Il travaille sur les petites communautés qu’il regarde au microscope, comme les insectes qu’il collectionnait dans son enfance.

La scénographie est envisagée comme un écosysteme dans lequel il plonge ses acteurs. Les spectacles forment un répertoire qui tourne dans le monde entier dont : La Démangeaison des ailes (2003), Des expériences (2004), D’après nature (2006), L’Effet de Serge (2007), La Mélancolie des dragons (2008), Big Bang (2010), Swamp Club (2013).

Il dirige Nanterre-Amandiers centre dramatique national depuis janvier 2014 où il a mis en scène la création collective du Théâtre des négociations en mai 2015. En 2016, il crée Caspar Western Friedrich aux Kammerspiele à Munich et Welcome to Caveland! au Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles.

Voir, écouter et lire

Teaser L'effet de Serge

3:14

Entretien avec Philippe Quesne

Conférence de presse du 10 juillet 2008 - Philippe Quesne pour L'effet de Serge (La vingt-cinquième heure) - Rencontre animée par Antoine de Baecque et Jean-François Perrier.

France Culture

Gaetan Vourc’h, comédien - Les Carnets de la création par Aude Lavigne

21 septembre 2015

La Terrasse

Des expériences minuscules, poétiques, souvent très drôles, qu’elles soient réussies ou ratées : l’univers si particulier de Philippe Quesne est déjà là, à la fois délicat et singulier.

Eric Demey

8 novembre 2017

Le Monde

Tout en ironisant sur l'invention théâtrale, cette pièce faussement ingénue témoigne de l'importance vitale du geste créatif quel qu'il soit.

1er novembre 2016

L'Artichaut

Un agréable moment d’étrange poésie qu’on ne saurait que trop recommander.

Séances et tarifs

Autour du spectacle

Jeudi 10 janvier 2019

Théâtre

Rencontre à l'issue de la représentation

Génerique

Conception, Mise en scène et Scénographie : Philippe Quesne  • Avec : Gaëtan Vourc’h, Isabelle Angotti et des invités locaux • Régisseur général : Marc Chevillon

production : Nanterre-Amandiers, centre dramatique national • production de la création (2007) : Vivarium Studio • coproduction : Ménagerie de Verre – Paris, dans le cadre des résidences. avec le soutien du Forum scène conventionnée de Blanc-Mesnil, festival actOral Montévidéo – Marseille. Pièce créée en novembre 2007 à la Ménagerie de Verre – Paris.